Francis blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - chien

Fil des billets

mardi, 17 juillet 2012

Canicule

Deux étymologies sont possibles pour le mot canicule qui, je vous le rappelle, compte-tenu de la température actuelle en Anjou, en Aunis, en Saintonge signifie "époque de grande chaleur". Celle-ci (la canicule) étant censée commencer le 22 juillet et se terminer le 23 août, période pendant laquelle Sirius se lève et se couche avec le soleil (c'est ce que dit le petit Robert, un copain à moi).

C'est donc l'apparition de Sirius, étoile de la constellation du grand chien (Canis Majoris), la plus brillante du ciel après le Soleil (les éclats de la Lune, Vénus, Jupiter et Mars peuvent surpasser celui de Sirius, mais ce ne sont pas des étoiles) qui serait à l'origine du mot canicule (canicula signifiant petite chienne en latin).

Dans l’ancienne Égypte, Sirius qui a pour nom Sothis est identifiée à la déesse Isis. Son lever hélégiaque (c'est le moment où elle devient visible à l'est au-dessus de l'horizon à l'aube) coïncidait avec le solstice d’été et annonçait l’arrivée de la crue du Nil ; la constellation du chien était représentée par Anubis.



Les Romains appelaient également Sirius « Canicula ». Le terme latin Sirius est emprunté au grec et signifierait « brillant » ou « brûlant ».
"Sirius calcinait nos campagnes stériles, les plantes séchaient, le blé malade nous refusait ce qui fait vivre." Virgile, Enéide, 3, 141
Voilà pour la première étymologie possible.

Il en est une autre, qui a ma préférence.
Dans la représentation mythologique de la constellation du Grand Chien, Sirius correspond tantôt à la truffe du chien, tantôt à l’œil qui surveille la constellation du Lièvre.
Et si Sirius est l’œil du chien, l'étymologie peut alors être différente puisque chien se dit canis et oeil oculus en latin. Canis - oculus pouvant fort bien donner canicule !

A partir du 23 juillet, guettez l’œil du chien et préparez-vous à changer d'oripeaux (de aurum, or et pellis, peau.).



A visiter :

- la société d'astronomie de Rennes
- Ciel des Hommes
- NASA

- Pour les amateurs d'Harry Potter - Sirius Black

mercredi, 21 janvier 2009

Un Pape serf a sacré le noir démon *

Escher


Ce qu’on peut savoir et qui ne se sait pas assez, et qui confère sa réelle et éternelle singularité à ce mammifère carnivore digitigrade réduit généralement à l’état de domesticité et comprenant une foule de variétés, le distinguant en cela même du commun des primates hominiens versés dans l’étude des langues, c’est que dans les cent dix-neuf façons de disposer d’un c, h, i, e, n, il y a niche, ce qui allie au prodige d’ingéniosité fonctionnelle dont fait preuve cet animal l’agrément d’un caractère facétieux, alors que sur les cent quatre-vingt mille quatre cent quarante façons dont on pourrait tenter de s’accommoder d’un l, i, n, g, u, i, s, t, e, il n’en est pas une qui offre à la pensée ou à l’âme le moindre havre de paix.

Comment peut-on être linguiste ? Stella Baruk «Article mots», L’écrit du temps, Ed. de minuit, 1982, p. 158) - écrivaine française née en Iran, d" origine juive, turque et palestinienne.

1. Avec le mot linguiste il est cependant possible de faire des mots de 8 lettres : instigué • inutiles • lignites • linguets ou de 7 lettres : gentils • glutens • gunites • insulte • inuites • inusité • inutile • lignite • listing • litiges • luisent • lutines • Tunisie • utilisé • utilise

* Napoléon empereur des français



Transmis par J.P.ST